Series

Causeries d'après match - Grisolles en finale


Grisolles sera le dernier représentant de la région Midi-Pyrénées à pouvoir espérer remporter le bouclier après sa qualification en finale de troisième série. La joie était immense après la victoire sans conteste face à St Geneviève Sports Rugby (33-3). En revanche, moins de réussite et fin du parcours pour St Lary, stoppé en demi-finale Honneur face à Pont Long (6-26). Réactions dans les deux camps. (par Baptiste Cogné)



Causeries d'après match - Grisolles en finale
Troisième Série : Demi Finale championnat de France

Saint Geneviève Sports Rugby – Grisolles : 3-33

Nicolas Canouet (président de Grisolles) :
« Après cette victoire, c’est un grand bonheur qui prédomine ainsi que de la fierté envers les joueurs et le club. Il y avait une osmose totale entre jeunes, moins jeunes et le public, car on a aussi gagné avec nos supporters. Le comportement des joueurs est irréprochable depuis les ¼ de finales où chacun est investi dans sa mission. Sur ce match contre St Geneviève, on avait un peu peur de la fatigue, de l’usure, mais au final on a bien géré. Le match n’a pas été abouti durant 80 minutes mais on a eu vingt minutes de nos avants et vingt minutes de nos trois-quarts vraiment irréprochables tant sur le plan tactique qu’au niveau de la puissance. Maintenant on sait que la finale sera très compliquée. On revient clairement dans la peau de l’outsider. L’US Azerezienne dispose d’une culture rugby plus importante que la nôtre je pense. Ils sont également plus habitués à ce type de rendez-vous car il s’agira pour nous de notre première finale. Mais on va bien se préparer et essayer de saisir nos quelques opportunités sur ce match. Les garçons sont en mission commando depuis maintenant un mois donc il faudra continuer à s’appuyer sur le jeu que l’on développe, notre collectif, notre rigueur et notre combativité tout en évitant de commettre des erreurs. »

Philippe Galey (co-entraîneur de Grisolles) :
« L’objectif en début de saison était de se retrouver en finale. C’est donc que du bonheur que de pouvoir y être mais maintenant, la mission sera accomplie que si nous décrochons le bouclier. Pour cette demi-finale, on avait, comme précédemment, fait un travail vidéo sur notre adversaire. On a bien su les prendre et les contrer. On a réalisé un très bon match en alliant jeu au large, jeu au près, ballon porté et une défense solide où l’on n’a d’ailleurs pas encaissé d’essai depuis le début des phases finales. Maintenant en finale, je pense que ça sera du 50-50. C’est celui qui se donnera le plus et le mieux qui l’emportera. On va jouer contre une belle équipe mais on y croit. Je suis persuadé qu’on arrivera à soulever ce bouclier. Du moins on fera tout pour. »

Pour Grisolles : 4 E Paulo (11e), Vidal (16e, 55e), Manenc (62e) ; 3 P (21e, 31e, 40e), 2 T (55e, 62e) Tomaz
Pour Sainte-Geneviève-sous-bois : 1 P Frigo (19e)

GRISOLLES : Tomaz ; Paulo, Lagrange, Arranger, Manenc ; (0) Antichan (cap), (m) Hervé ; Saccona, J.Nava, Champarnaud ; Rodrigues, R.Nava ; M.Larroquan, Vidal, Pojer. Sont entrés en cours de match : Lacrambe, Deflandre, A.Larroquan, Nouailles, B.Marty, Vergne.

SAINTE GENEVIEVE SOUS BOIS : Frigo ; Amans, R.Juliat, Essermeant, Yvon ; (0) Cote, (m) Rosz ; Martin (cap), Pieuchot, Verhnes ; Henriot, Gicquel ; Poupée, Renaut, L’Huillier. Sont entrés en cours de match : Klein, Croizet, Françoise, Dudoignon, Decouture, Barkati, F.Juliat.

St Lary ne passera pas (photo DDM - R.Théo)
St Lary ne passera pas (photo DDM - R.Théo)
Honneur : Demi Finale championnat de France

Saint-Lary-Soulan – Pont Long (64) : 6 - 26


Cédric Dubosc (co-entraineur Saint Lary-Soulan):
« Il y a pas mal de regrets sur ce match. On a réalisé une très bonne entame de match voire même durant toute la première période où l’on mène 6-3. Le fait cependant de ne pas avoir concrétisé pendant les dix dernières minutes de la première mi-temps nous a mis un peu la tête à l’envers. On a en effet deux pénal touches et une mêlée très bien placées mais on ne marque pas. L’arbitre ne siffle également pas d’essai de pénalité à ce moment là. Ces détails ont au contraire galvanisé notre adversaire. Je pense que si à la pause, le score avait été de 13-3 et non 6-3, on aurait fait un grand pas. A la reprise, c’était plus difficile mentalement, surtout après avoir encaissé des points suite à une interception de 60 mètres. Le score final est ensuite anecdotique mais il ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Les dirigeants de Pont Long l’ont d’ailleurs affirmé. C’est donc beaucoup de déception que d’échouer aussi près du but. Je n’ai rien à reprocher cependant à mes joueurs qui ont tout donné sur ce match. La saison restera malgré tout très bonne, au-delà des espérances, avec la montée en Fédérale 3. »


Causeries d'après match - Grisolles en finale

Mercredi 19 Juin 2013

Nouveau commentaire :